Daphné Le Sergent, Voyages dans nos Indes intérieures

Content restricted to members, log in or get a subscription.

Voyage dans nos Indes intérieures (2019, 14 min) présente le récit d’un voyage, celui des Européens faisant route vers l’Ouest pour atteindre les Indes orientales. Découvrant les Amériques, ils ignorent encore tout de ce nouveau monde et lui donnent le nom d’« Indes occidentales ». Ses habitants seront donc les indiens. La bande son de la vidéo fait intervenir une chanteuse qui reprend en tamoul (Inde du Sud) un air amérindien (chant kali’na, amérindiens de la Guyane et du Suriname). Peu à peu le récit se transforme, le voyage n’est pas tant celui qui se fait d’Est en Ouest mais celui d’une quête intérieure, de l’exploration du moi comme d’une terre inconnue.
Car dans un monde globalisé, l’Est et l’Ouest sont des pôles qui s’inversent à loisir selon la situation géographique de l’observateur. Dans notre monde actuel, d’autres pôles se sont installés, pôles que nous nommons « local » et « global ».
Voyage dans nos Indes intérieures propose une exploration dans les couches profondes du moi : couche extérieure du moi, en interface avec des modes de vie occidentalisés et des flux globaux ; couche intermédiaire du moi dans le regard focal et la force de désignation ; couche profonde avec la vision périphérique et les sensations internes.

Création sonore et musicale : Vincent Guiot
Chant : Uma N. Rao
Remerciements : CARMA/DRAC GUYANE et la Fondation Hermès Séoul
Site de l’artiste